L’opposant Moïse Katumbi vient d’embarquer à bord d’un jet privé à destination de Goma, capitale du Nord-Kivu, où il est attendu ce samedi.

Il fait beau à Goma où dame la pluie s’est invitée tôt ce matin. Mais cette précipitation n’a pas eu raison d’une centaine de partisans de la coalition Ensemble, qui campent déjà devant l’aéroport de la capitale du Nord-Kivu, où leur leader, Moïse Katumbi doit arriver sous peu. Munis des drapeaux, calicots, ils bravent la pluie et le froid.

Le leader de l’opposition est attendue dans la ville, après un rendez-vous manqué la fois dernière. Moïse Katumbi avait vu son avion être interdit d’attérir, sur fond d’un duel politique autour de l’élection du gouverneur de la province du Nord-Kivu.

A Midi, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Katumbi embarque dans son jet privé, confirmant son arrivée imminente. Dans la ville, des militants du PND, parti cher à Salomon Kalonda, bras droit de l’ancien gouverneur, s’activent alors. D’autant plus que leur leader revient aux côtés de Katumbi, après trois ans d’exil.

Un meeting est prévu au Stade où les équipes installent, sous le regard de quelques militants, du matériel. Katumbi a notamment prévu d’y lancer sa grande tournée dans l’est du pays qui va l’amener notamment à Bukavu, Bunia, Beni, Butembo, pour finir par Lubumbashi.