Après l’accident d’un bus de commerce à Mbanza-Ngungu qui a fait plus de 30 de morts et une dizaine de blessés le week-end dernier, ce jeudi 24 octobre 2019 le ministre provincial des transports et voies de communication, Ricky Ndamba Musunda a décidé de la suspension jusqu’à nouvel ordre de tous les agents de la Commission Nationale de la Prévention Routière (CNPR), de la Division Provinciale des Transports et Voies de Communication ainsi les membres de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), en poste le week-end dernier au poste transfrontalier de Lufu.

Ces agents sont pointés du doigts dans la responsabilité de surchargement des marchandises du véhicule qui transportait également plusieurs personnes.

L’autorité provinciale a tout de même annoncé une série des mesures conservatoire entre autre la suspension d’embarquement dans les parkings non agréés mais exploités par les personnels privés.

Selon cette même décision, les agents suspendus seront remplacés par de nouveaux animateurs selon les différents postes touchés.

Pour ce ministre provincial, il sévit un dysfonctionnement des services précités installés au poste frontière de Lufu.

0Merveilles Kiro/Politico.cd