Le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a lancé ce samedi 19 octobre 2019 dans la matinée l’opération Kin-Bopeto pour conscientiser le kinois en particulier et les congolais en général d’assainir son environnement sur l’initiative de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Au lancement de cette opération ce samedi qui s’est déroulée sur l’avenue Kasa Vubu au niveau de l’arrêt dit Bakayawu, le Président a dit :

” Avec un peu de volonté on peut rendre Kinshasa propre et finir avec les moustiques érosions et tant d’autres problèmes qui nous guettent.
Et puis nous verrons comment remettre les espaces verts dans la ville, chose qui a disparu à cause des plusieurs constructions anarchiques”.

Devant un parterre d’invités et des personnalités politiques dont le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, géniteur de cette opération, le président de la République a appelé les dirigeants à être serviteurs du peuple au service de la population.

Je suis votre serviteur. Il faudra que tous les dirigeants sachent que nous sommes travailleurs du peuple. Nous devons accomplir honnêtement notre tâche pour le bonheur du peuple,” a-t-il indiqué.

Le président a appelé à l’implication de tous pour la réussite de cette opération.

Parfois, les maladies que nous connaissons ici, c’est à cause de nos comportements. Ce n’est pas un mauvais sort. Souvent c’est à cause de la mauvaise gestion des immondices. Vous demandez que nous luttions contre le vol, la corruption, les détournements, et nous vous demandons également le changement de mentalité. Notre priorité c’est le peuple d’abord, mais le peuple doit prouver sa souveraineté. Ce que nous faisons aujourd’hui, les mamans et les jeunes, vous devez prendre ça en considération. Vous les jeunes, vous êtes l’avenir de ce pays. Moi je crois en cette jeunesse,” a-t-il déclaré.

Les bourgmestres sont appelés chaque week-end à organiser des salongo en y associant les jeunes qui doivent être motivés.

“Chaque week-end, il faut qu’on voie nos jeunes s’impliquer pour mettre fin à l’insalubrité. Nous ferons tout pour mettre à votre disposition des moyens pour que vous réussissiez cette opération. Tout bourgmestre doit organiser des brigades des jeunes dans les quartiers, et ces jeunes doivent être motivés. L’argent que vous percevez dans les marchés, vous devez aussi les donner aux jeunes pour la salubrité de la ville,” a-t-il martelé.

Aux habitants de la commune de Bandalungwa venus nombreux assister à ce lancement, le président a dit ces mots inspirés tout droit de l’imaginaire Kinois.

“Si vraiment pour vous Bandal, c’est Paris, faites qu’il devienne comme Paris. Nous devons tous nous impliquer pour la réussite de l’opération Kin Bopeto.”

Notons qu’avant d’arriver à Bandalungwa où il a lancé l’opération Kin Bopeto, le président de la République, Félix A Tshisekedi a inauguré ce samedi 19 octobre, l’avenue Luambo Makiadi ( Ex Bokassa ) réhabilitée par l’Office des Voieries et drainage, OVD en sigle.

Thierry Mfundu