24.6 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 19, 2020
Publicité

La dynamique pour la vérité des urnes opposée à la désignation d’un porte-parole de l’opposition

- Publicité-

D’après une correspondance de la structure parvenue ce mercredi 16 octobre 2019 à Politico.cd, ce regroupement politique ne s’inscrit pas dans la logique de la désignation d’un porte-parole de l’opposition.
Une lettre en réaction à la missive du député national Bienvenu Apalata Ambo du groupe parlementaire MS-G7 qui a saisi les bureaux de l’assemblée nationale et du sénat en date du 01 octobre pour la désignation du porte-parole de l’opposition.

Plusieurs raisons ont été évoquées d’après ce document signé par Jean-Félix Senga secrétaire exécutif permanent et Matthieu Kalele 1er Coordonnateur adjoint.

Il y a notamment:

  1. L’exposé des motifs de la loi numéro 07/008 du 04 décembre 2007 portant statut de l’opposition qui organise la question du porte-parole précise que le “statut de l’opposition constitue un gage de stabilité politique dans le cadre du fonctionnement des institutions issues des élections démocratiques” ;
  2. Tous les observateurs sérieux sont unanimes pour reconnaître que les élections du 30 décembre 2018 ont été tout sauf démocratiques et ne peuvent pas constituer de fondement pour asseoir une opposition dans le sens de la loi ;
  3. La preuve y est donnée dans le point 5 du communiqué final du 30 juillet 2019 de la réunion du présidium de LAMUKA dont fait partie de notre part, le MS et le G7, lorsque LAMUKA “réaffirme sa victoire aux élections du 30 décembre et continue à dénoncer la fabrication des résultats tels qu’annoncés par la CENI et entérinés par la Cour Constitutionnelle ;
  4. La Dynamique pour la Vérité des Urnes s’interroge, dès lors, comment on peut à la fois réaffirmer sa victoire aux élections du 30 décembre 2018 et en même temps se positionner dans l’opposition ;
  5. La Dynamique pour la Vérité des Urnes fustige cette imposture qui tend maladroitement à légitimer Monsieur Félix Tshilombo et dénonce énergiquement ce qu’elle considère comme une énième trahison dans les acteurs politiques congolais, un complot contre le peuple congolais pour enterer définitivement sa volonté souveraine exprimée lors des élections du 30 décembre 2018 ;
  6. Face à la crise de légitimité actuelle née du putsh électoral de décembre 2018 qu’il faut à tout pris résoudre, la DVU observe que la fameuse loi sur le statut de l’opposition est inopérante comme après les chaos électoraux de 2006 et de 2011 ;

Pour ce, la DVU invite le peuple congolais à la vigilance et lui demande de rester mobilisé pour pouvoir, au moment venu, faire échec à ceux qui sont déterminés à lui confisquer sa souveraineté consacrée par l’article 5 de la constitution.

Notons que parmi les leaders de l’opposition en course pour le poste du porte-parole de l’opposition, Moïse Katumbi avec plus de 60 députés vient en tête suivi de JP Bemba et son MLC avec moins de 30 députés. Martin Fayulu et la dynamique de l’opposition ont moins de 10 députés.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Un groupe des élus de Kinshasa chez Steve Mbikayi pour faire le point sur l’accident survenu sur la route by pass

Un groupe des députés nationaux élus de Kinshasa composé notamment de Jean-Marie Lukulasi, Eliezer Ntambwe, Didier Kabampele, Ados Ndombasi ont...

Les médias de la RDC font leur retour sur satellite

Depuis le milieu de la journée de mardi 18 février, les chaînes de télévision et stations radios de la République démocratique du...

Les acteurs en énergie renouvelable ont échangé leur expérience sur l’inclusion financière dans un séminaire de GIZ à Goma

Les acteurs dans le secteur de l’énergie renouvelable en RDC sont en séminaire en ville de Goma sur le modèle "pay-as-you-go" , un modèle qui consiste à consommer ce qu’on peut.

Julien Paluku primé par des journalistes du magazine Infrastructures et développement

Le ministre de l'industrie Julien Paluku Kahongya a vu ses efforts au ministère de l'industrie être récompensés ce lundi 17 février par...

Accident de circulation à Kinshasa : Félix Tshisekedi diligente une enquête pour clarifier les causes de l’accident

Après l'accident intervenu dimanche 16 février au rond point Ngaba, Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join