Désormais, aucun ministre du Gouvernement Ilunga Ilunkamba ne peut s’adresser aux entreprises du portefeuille de l’Etat ainsi qu’aux établissements publics sous leur tutelle pour la prise en charge des dépenses de fonctionnement et/ou des missions.

C’est le contenu de la lettre datée du 9 octobre du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba au regard du constat fait dans certains cabinets ministériels.

« De telles pratiques sont contraires à la bonne gouvernance et constituent une grave entorse à l’acte d’engagement éthique auquel les membres des gouvernement ont individuellement adhéré », écrit le premier ministre dans sa missive.

Cette instruction concernent les dépenses liées au fonctionnement des cabinets ministériels mais également les entreprises.

« Je vous enjoints d’instruire les gestionnaires des entreprises publiques de ne plus financer les dépenses précitées qui relèvent du budget de l’Etat et de vous faire rapport sur des dépenses de ce genre qu’Is auraient déjà financées », a t-il ajouté.

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba ainsi que ses ministres ont signé un acte d’engagement et le président de la République a dit veuiller sur son application.

Thierry Mfundu