Des jeunes du Collectif des Jeunes Consciencieux et Patriotes (COJECOP) projettent une marche de soutien à Joseph Kabila, autorité morale du FCC.

A travers une correspondance datée du 12 octobre, saisit le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, pour l’informer de la tenue de la dite marche partira de l’Echangeur de Limete jusqu’au boulevard Triomphal en passant par le boulevard Sendwe et l’avenue de l’Enseignement.

Ces jeunes membres du FCC déplorent le comportement de certains individus, disent-ils, qui accusent l’ex chef de l’Etat d’être derrière la disparition de l’avion affrété par la présidence.

« Nous constatons et déplorons le comportement incivique d’un groupe d’individus se présentant sous le label du parti au pouvoir (UDPS), en réclamant l’accident de l’avion que nous connaissons tous et en incluant notre autorité morale, en la personne du président honoraire, Joseph Kabila comme commanditaire. Nous informons l’opinion nationale et internationale que notre autorité morale n’a jamais piloté un avion et son image doit étre respectée et honorée », peut-on lire dans cette lettre.

Notons qu’à la suite du crash de l’antonov 72 qui transportait la logistique du Chef de l’État et quelques membres de la garde rapprochée et des collaborateurs de FélixTshisekedi, plusieurs militants de l’UDPS ont manifesté pour réclamer la fin de la coalition FCC-CACH et ont accusé le président honoraire Joseph Kabila d’avoir tenter à la vie du président actuel.

Thierry Mfundu

2 comments

  1. Le président honoraire JKK n’a aucun intérêt de mettre le président actuel FATSHI en difficulté.

    La survie du FCC dépend et de l’UDPS dépend de l’accord FCC-CACH.

    JKK ne responsable de rien dans cette affaire si l’epouse de FATSHI meurt aujourd’hui ça sera la faute de Joseph Kandolo ? je ne crois pas !

    ATA kaso ekweyi na nzete jkk

  2. Ce que ceux jeunes veulent faire n’a jamais été fait pendant le règne de Kabila, si les combattants de L’UDPS marchaient c’était à cause de ce qui s’est passé et ce qui se passe actuellement En RDC, Imaginez si ce crash se réalisait sur l’avion qui transportait le chef de l’État !? N’agissons pas par sentiments d’agir mais analyser d’abord les choses

Comments are closed.