Dans un communiqué de presse daté du 8 octobre 2019 et parvenu ce mercredi à Politico.cd, le Mouvement Social de Pierre Lumbi dit attendre de Félix Tshisekedi “des signaux forts.”

Parmi ces signaux forts, le communiqué cite notamment la désignation du porte-parole de l’opposition, le bannissement du débauchage et du dédoublement des partis politiques en référence à la dernière interview accordée à Radio Vatican le 5 octobre dernier en marge de la création du Cardinal Ambongo, le président Tshisekedi avait réaffirmé sa détermination à permettre à l’opposition de se choisir un porte-parole.

Pierre Lumbi et son parti disent noter avec satisfaction les engagements publics pris par le chef de l’État. Qui selon eux, “est une volonté manifeste pour améliorer la gouvernance démocratique et les conditions de vie de la population congolaise.”

Selon le communiqué de ce parti politique, il y a manifestement de la part du Chef de l’État la volonté de conforter l’opposition dans son rôle constitutionnel de contrepoids du pouvoir, de la lutte contre la corruption et les antivaleurs sous toutes leurs formes et l’application de la gratuité de l’enseignement tel que consacré par la constitution de la RDC.

Par ailleurs, le Mouvement Social réaffirme son appartenance à Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi, ainsi qu’à la coalition de l’opposition LAMUKA, contrairement aux rumeurs qui racontaient qu’il avait rejoint le CACH.

Notons que lors de son séjour à Bukavu, le président de la République Félix Tshisekedi a remercié les partisans du MS de Pierre Lumbi venus en masse pour l’accueillir.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *