Au point mort depuis plusieurs années, les travaux de construction de la cimenterie de Maiko à Kisangani dans la province de la Tshopo vont bientôt recommencer.

Selon le ministre de l’industrie Julien Paluku qui a inspecté les containers des matériels de cette usine entreposés au port de Kinshasa, le Gouvernement de la RDC a décidé de relancer ces travaux pour permettre à la population de ce coin du pays à bénéficier d’un ciment de qualité et à moindre coût.

“Déjà les contacts sont en cours avec un nouveau partenaire pour la reprise des travaux de la construction de la cimenterie de Maiko dont l’objectif est de fournir du ciment à près de 20 millions des personnes,” d’après Julien Paluku à la Radio Okapi.

Thierry Mfundu