La marche qui a précédé la lecture du memorendum de ce mouvement citoyen a pris naissance a’ la cathédrale mater euclesiae de BUTEMBO pour chuter à la maison de télécommunication AIRTEL. Dans le document lu devant le responsable de cette maison ce vendredi O4 octobre 2019 la LUCHA exige d’abord aux opérateurs de téléphonie mobile oeuvrant en RDC (AFRICEL, AIRTEL, ORANGE et t VODACOM): de prendre en toute urgence des mesures techniques,matérielle, financières et éducatives ne essaires pour fournir aux utilisateurs des services de bonnes qualités,baisser le coût des transactions via banking et le prix d’achat des forfaits internet tout en prolongeant leur délai de validité et arrêter sans tarder les pratiques commerciales malhonnête décriées peut- on lire dans ce memorendum.

S’agissant des recommandations adressées aux régulateurs du secteur de télécommunication (ministère de PTNTIC) la LUCHA exige la convocation d’une réunion tripartite opérateurs,régulateur et société civile en vue d’après ce mémo d’échanger sur la mise en place d’un cadre général garantissant aux congolais des meilleurs services et cela a’ des coups justes.

PUISSANCE KASOMBOLENE BUTEMBO Politico.cd