Le présidium de Lamuka, a dans une déclaration dont une copie est parvenue ce samedi 28 septembre à la rédaction de POLITICO.CD, invité ses militants à se mobiliser avec le Comité Laïc de coordination et la société civile aux manifestations pour protester contre “la corruption, l’injustice et le détournement”.

“Lamuka regrette que ces pratiques perverses et criminelles qui, hypothèquent la survie et l’avenir de la République, ne soient pas reprimées par notre système judiciaire qui, malheureusement est instrumentalisé et désorienté“, lit on dans cette déclaration.

Pour le présidium de Lamuka, les autorités judiciaires doivent enclencher avec responsabilité les enquêtes et autres investigations afin d’éclairer la Nation sur le pillage des ressources de l’Etat, la corruption et la captation des deniers publics du présumé détournement des 15 millions de dollars.
Il les invite à sanctionner les auteurs et auteurs éventuels.

Parlant des 15 millions, Félix Tshisekedi avait lors de son interview accordée à TV5 Monde et le Monde déclaré qu’il n’y avait pas eu détournement mais plutôt une retrocommission.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD