Les élèves des écoles conventionnées et publiques dans le Sud-Kivu viennent d’être renvoyées à la maison ce mercredi 25 septembre

Selon un élève de l’école d’Application, EDAP-ISP Bukavu, certains enseignants n’ont pas répondu présent et ceux qui étaient présents ont demandé aux élèves de rentrer à la maison jusqu’à nouvel ordre.

Il n’y a pas que les élèves du cycle primaire qui ont été renvoyés mais également ceux du cycle humanité, soit de l’école secondaire.

A en croire un enseignant, cette grève est un signe d’interpellation des autorités politico-administratives pour la matérialisation des promesses liées la non matérialisation des promesses liées aux mesures d’accompagnement de la gratuité de l’éducation de base. Il témoigne que les salaires des enseignants sont restés statiquo malgré toutes les promesses.

” Nous avons constaté que le salaire est resté statuquo malgré la surpression de la prime, raison pour la quelle nous sechons les cours en attendant la décision qui sera prise à l’issue de l’Assemblée générale de la synergie des enseignants qui se tiendra ce mercredi 25 septembre”; témoigne cet enseignant.

D’autres enseignants denoncent les conditions dans lesquelles les écoles fonctionnent ce dernier temps.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd