Dans une interview diffusée notamment sur les réseaux sociaux, l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito s’est une fois de plus attaqué au président Félix Tshisekedi, notamment sur sa dernière sortie concernant le passé.

Ce n’est pas à lui qu’on demande de fouiner, c’est à la justice. Voilà qu’il change de langage alors que ces gens étaient tués pour la démocratie et pour les élections. Il était de nôtre quand se combat se menait, voilà qu’aujourd’hui il change de camp, il parle le langage de Monsieur Kabila et du FCC dont il est allié aujourd’hui”, a dénoncé Aldophe Muzito, qui fait partie de la coalition LAMUKA, ne reconnaissant toujours pas la victoire de Félix Tshisekedi à la Présidentielle du 30 décembre dernier.

Lors de sa visite en Belgique la semaine dernière, le président Félix Tshisekedi a déclaré à la presse qu’il ne chercherait à “fouiner” dans le passé, privilégiant une cohésion au sein de sa nouvelle coalition avec l’ancien président Joseph Kabila. Le Chef de l’Etat congolais appelle néanmoins ceux qui ont des preuves contre les anciens dirigeants à saisir la justice.

Adolphe Muzito dénonce de son côté un changement de langage. “On comprend tout simplement, parce qu’il [Tshisekedi] n’est pas du côté du peuple. C’est une marionnette du régime de Monsieur Kabila, marionnette de ce-même Kabila. Il a changé donc de discours, il ne veut pas que justice soit faite. Alors que les parents sont en train d’attendre, les victimes attendent qu’on puisse les réhabiliter“, accuse-t-il, promettant de “continuer de se battre”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *