L’opposant congolais Martin Fayulu s’est une fois de plus attaqué au président Félix Tshisekedi dans une longue interview au Magazine Jeune Afrique.

Pour le candidat malheureux de la Présidentielle du 30 décembre 2018, Félix Tshisekedi n’est pas le président légitiment élu. Mais Martin Fayulu dénonce également le gouvernement de coalition entre le camp de Félix Tshisekedi et celui de l’ancien président Joseph Kabila.

Comme Félix Tshisekedi lui-même, ces membres du nouveau gouvernement sont des faire-valoir, des marionnettes que l’on va utiliser. Ces ministres FCC [Front commun pour le Congo, coalition de Joseph Kabila] sont allés à Kingakati [le domaine de l’ancien président] pour prêter serment auprès de monsieur Kabila – c’est ainsi que je l’interprète. Comment voulez-vous qu’ils soient indépendants? “interroge-t-il.

Fayulu affirme toutefois lutte contre le système et non la personne de Kabila. “Ces institutions sont illégitimes. Elles sont le reflet du FCC de Joseph Kabila. Nous avons dit aux chancelleries présentes à Kinshasa que, pour nous, la ligne rouge n’était pas Kabila lui-même mais son système, qui perdure“, dit-il, avant d’accuser Félix Tshisekedi une fois de plus: “Le combat avait abouti, mais Félix Tshisekedi l’a réactivé. Il doit s’excuser pour avoir trahi le peuple. Si nous ne menons pas à nouveau ce combat, comment les futures échéances pourront-elles être différentes ?