À propos des victimes du 19 septembre 2016, Moïse Katumbi, l’un des leaders de la coalition Lamuka et président de la plateforme forme “Ensemble pour le changement” souhaite que la justice leur soit rendue et que leurs bienfaits pour la patrie ne soient jamais oubliés.

« Il y a 3 ans, les manifestations pacifiques contre le 3ème mandat de Kabila faisaient plusieurs morts. Ces héros sans armes ont sacrifié leur vie pour le changement. Justice doit leur être rendue, soyons dignes de leur mémoire et n’oublions jamais leurs bienfaits pour la patrie », a déclaré Moïse Katumbi sur son compte Twitter.

Pour rappel, lors des manifestations du 19, 20 et 21 septembre 2016 appelant à la tenue des élections, une cinquantaine des personnes sont mortes selon le Bureau conjoint des Nations-Unies au droit de l’homme, suite à la repression des manifestations appelant à la tenue des élections.

Thierry Mfundu