Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min

Kongo central: « rien ne peut justifier l’engouement autour du remplacement du gouverneur sauf un complot » (Me Jean Jacques Fukiabelo)

L’avocat du Gouverneur suspendu du Kongo central s’insurge contre l’engouement suscité autour du remplacement de son client à la tête du Gouvernorat.

« On ne peut pas expliquer qu’alors que la procédure, jusque-là, n’est pas ouverte, alors que les poursuites ne sont pas encore ouvertes, qu’on puisse avoir plus de 20 candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de province, qui prétendent à une élection prochaine » , venait de protester ce jeudi, sur TOP CONGO FM, l’avocat d’Atou Matubuana Nkuluki.

Pour lui, rien ne peut à ce jour justifier cet engouement autour du remplacement du gouverneur a moins que ça soit « un complot. »

Il s’interroge en outre à qui profite le crime du présumé viol si les faits sont avérés.

« Si ce qui s’est passé, avec ce feuilleton du présumé viol, est constitué comme un crime, alors nous voulons savoir à qui cela profite? », se demande encore Me Jean Jacques Fukiabelo Mvemb.

Et de poursuivre:« le crime profite à ceux-là qui sont en train de s’agiter et qui donnent déjà leurs candidatures pour une éventuelle élection alors qu’Atou Matubuana Nkuluki n’est pas suspendu, ni poursuivi en justice ».

Me Jean Jacques Fukiabelo Mvemb a laissé entendre que « la poursuite ne pourra s’ouvrir qu’à partir de l’autorisation que nous attendons et qui n’a pas encore été donnée. Donc il y a un complot. »

Pour ce, il demande aussi au peuple du Kongo central de « se réveiller pour ne pas faire « le jeu des autres qui veulent nuire aux intérêts de notre province ».

Il sied de noter que le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, dans un message signé ce jeudi 19 septembre à Kinshasa, a autorisé Atou Matubuana Nkuluki et Justin Luemba, respectivement gouverneur et vice-gouverneur du Kongo central, de regagner leur province afin de se mettre à la disposition de l’Assemblée provinciale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...