Il affiche désormais complet depuis l’entrée en fonctions du nouveau gouvernement. L’exécutif national dans sa bicéphalité Chef de l’État-Chef du gouvernement, s’est réuni pour le premier conseil des ministres présidé comme il est de coutume par le président de la République.

Celui même qui engage toutes ses forces dans l’application de l’article 46 de la constitution congolaise qui instaure la gratuité de l’enseignement de base dans les établissements d’enseignement public. Décrétée avec le gouvernement sortant de l’ancien premier ministre Bruno Tshibala, cette gratuité a été désormais incluse dans le plan d’action du nouveau gouvernement au cours du premier conseil des ministres.

En ce qui concerne la gratuité de l’enseignement de base, le Conseil des ministres informe l’opinion nationale qu’elle sera effective dès ce mois de septembre, tel que décidé par le président de la République. Il a été souligné que la gratuité de l’enseignement de base voulue par le chef de l’État, participe de l’égalité des chances“, renseigne le compte rendu.

Le Chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a dans son intervention “promis de travailler dans le cadre de la vision du président de la République, dont il a demandé à tous les ministres de s’approprier“, indique le même document.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba a en outre, ” informé les ministres qu’il entendait les voir atteindre les objectifs qu’il aura à leur assigner”.

1 comment

  1. L’article de la constitution qui consacré l’éducation c’est l’article 43 et 46 qui lui consacre le droit à la culture et la liberté de création intellectuelle….. Lionel

Comments are closed.