Dans le bulletin surprise numéro 068, parvenu à Politico.cd ce Vendredi 13 septembre, la Synergie des Associations des Jeunes pour l’éducation Civique, Électorale, et la Promotion des droits de l’homme, SAJECEK dresse un bilan de 18 personnes tuées, 23 maisons attaquées par des bandits armés, 4 véhicules braqués, 2 cas d’enlèvement et 6 cas de justice populaire au mois d’août 2019 dans la province du Sud-Kivu.

Selon l’esprit de ce bulletin, pour ce qui est des tueries, la ville de Bukavu vient en premier avec 6 cas, suivi du territoire de Kabare avec 3 cas et 2 cas pour Walungu, Mwenga, Kalehe, Uvira et Fizi. Dans ce Chapitre, Shabunda n’a enregistré qu’un seul cas.

Pour ce qui est des maisons attaquées, Kabare et Kalehe vient en tête avec chacun 6 cas, suivis de la ville de Bukavu et Uvira avec 5 cas et un seul cas à Walungu. Mwenga, Fizi et Uvira restent de zones qui ont enregistré 4 cas de braquage.

Par rapport au moi de Juillet dernier, SAJECEK Forces vives indiquent qu’une légère hausse de cas de justice populaire a été observé, elle note 6 cas au mois d’août contre 5 au mois de juillet. La ville de Bukavu reste en première position suivi du territoire de Shabunda.

La sécurité des personnes et de leurs biens doit être une priorité pour l’autorité Provinciale nouvellement élue; conclut cette organisation.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd