L’épidémie à virus Ebola connait une forte recrudescence dans le territoire de Mambasa en Ituri.
Sur place, l’on note une montée des cas dont Quarante-et-un cas confirmés dont vingt-trois décès recensés depuis juillet 2019.

Une infos confirmée ce mardi 10 septembre par le coordonnateur provincial de la riposte contre Ebola en Ituri Christophe Shako.

“L’amplification de la propagation de la maladie à la résistance de certaines personnes ayant été en contact direct avec les malades qui échappent aux équipes de riposte dans la région,” estime Christophe Shako.

Parmi les autres causes, il y a aussi l’éloignement avec le centre de traitement favoriserait également la fuite de certains malades.
“Plusieurs d’entre eux sont transférés au centre de traitement de Makayanga, à 90 km de Mambasa dans le territoire d’Irumu (Ituri) pendant que d’autres meurent dans la communauté sans se présenter aux centres de traitement, ” indique Christophe Shako.

Le coordonnateur provincial de la riposte contre Ebola en Ituri révèle tout de même qu’un centre de traitement d’Ebola est en construction au sein de l’hôpital général sur place à Mambasa.

Par ailleurs, le ministre provincial de la santé en Ituri, Patrick Karamura, constate que la sensibilisation est également renforcée dans plusieurs localités du territoire de Mambasa où la résistance de la population a été observée.

Il sied de noter tout de même que malgré cette recrudescence, sept guérisons des malades ont été réinséré dans la communauté.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *