Le ministre d’État, ministre de la coopération internationale, intégration régionale et Francophonie Pépin Guillaume Manjolo s’est installé dans son fauteuil ce lundi 9 septembre 2019. Accompagné des centaines de militants de l’ULDC, son parti politique, et des membres de sa famille biologique, Guillaume Manjolo a signé des PV avec le ministre sortant John Kwet avant de se livrer à la presse.

Pour ses premiers jours à ce ministère, le secrétaire général de l’ULDC de l’ancien ministre des affaires étrangères Raymond Tshibanda, a laissé entendre qu’il se focalisera sur le processus d’adhésion de la RDC aux différentes zones de libre échange sous-régionales et régionales, ainsi qu’au préparatifs des jeux de la Francophonie que la RDC organisera en 2021.

Du point de vue intégration sous-régionale, le nouveau ministre d’État en charge de la coopération internationale, intégration régionale et Francophonie a trouvé sur sa table la procédure de l’adhésion de la RDC à la Communauté d’Afrique de l’est, East Africain Community, en cours; ou encore la poursuite de la concrétisation de la Zone de libre-échange continentale, ZLEC, au niveau régional.

Le 3 juillet 2019, le Conseil permanent de la Francophonie, CPF, ” a donné un avis favorable à la tenue, en 2021, des IXe Jeux de la Francophonie en République démocratique du Congo “, après le retrait de la province canadienne du Nouveau-Brunswick pour des raisons budgétaires. Guillaume Manjolo pilotera donc cet autre événement majeur de la Francophonie en RDC, après le XIVe Sommet de la Francophonie organisé à Kinshasa, du 13 au 14 octobre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *