Dans un communiqué dont la copie est parvenue ce mardi 10 septembre à la rédaction de POLITICO.CD, l’Ambassade de la Rdc à Prétoria invite ses ressortissants attaqués directement ou indirectement de la contacter.

“Pour ce faire, elle demande qu’une description des faits, accompagnée des preuves tangibles soit transmise au bureau de l’Ambassade chargé des affaires publiques”, indique t-on.

Aux dernières nouvelles, 600 nigérians ont été rapatriés dans leur pays. Et l’attaque du dimanche 08 septembre à Johannesburg a fait deux morts, plusieurs magasins ont été vandalisés.

Rappelons qu’en Rdc, plusieurs personnes ont organisé des marches pacifiques, et ont également ménacé les magasins appartenant aux sud africains.

Jeancy Ngampuru/POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *