Au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique, l’ancien président de l’Assemblée nationale et directeur de cabinet du du président Felix Tshisekedi, Vital Kamerhe, s’est limité à réaffirmer qu’il n’y a jamais eu détournement de 15 millions de dollars et que son nom n’a jamais figuré dans un rapport des inspecteurs financiers.

” Laissez-moi vous dire pour commencer que mon nom n’apparaît pas dans le rapport de l’IGF”, a-t-il répondu sèchement à Jeune Afrique.

Et de poursuivre, ” il n’y a pas eu de détournement. Ces 15 millions là proviennent d’une ligne de crédit de 100 millions qui avait été ouverte par le ministère de l’économie. Il s’agit d’une décote et c’est une opération régulière.

D’ailleurs, lorsque l’IGF a porté plainte auprès de l’inspecteur général de la brigade contre les crimes économiques, celui-ci a classé le dossier. C’est bien la preuve qu’il n’y a pas eu de détournement.

Et pourtant lorsqu’on lit le rapport de l’IGF à sa page 8 sur les responsabilités, l’enquête de l’IGF cite le Directeur de Cabinet du Président de la République qui en date du 10 mai 2019 avait dans une missive référencée 0957/05/2019 demandé au Directeur général de la Rawbank de virer le montant de la décote dans le compte 01061555601-27 “comité de suivi programmeur” au lieu du compte utilisé habituellement par le comité de suivi des présidents des produits pétroliers pour ces fonds. Est-il que contrairement à ce que raconte Vital Kamerhe, le dossier n’est pas clos mais transféré par l’inspecteur général des finances à la cour de cassation.

Ce qui amène la LUCHA à s’interroger: ” Vital Kamerhe dit dans son interview avec Stanys Bujakera pour Jeune Afrique qu’il n’a jamais été cité dans le rapport de l’IGF. Qui est donc le Directeur de cabinet de la présidence de la république qui avait signé la lettre 0975/05/2019 adressée à Rawbank et dont il est question ici?

Ainsi donc la question demeure: Monsieur le Directeur de Cabinet: où sont passés les 15 millions de USD?

Thierry Mfundu

1 comment

  1. On ne reconnait plus ces mouvements citoyens qui s’acharnent contre les gens au lieu de chercher la vérité !!! Si on dit “mon nom n’est pas cité” ceci voudrait tout simplement dire que mon nom n’est pas sur la liste des incriminés !!! Vital avait fait quelque chose de légal, mais aux autres d’expliquer les retraits et l’utilisation des fonds de la décote ! Fin de la discussion. Arrêter de nous prendre pour des imbéciles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *