samedi, juillet 11, 2020
DRC
7,905
Personnes infectées
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
4,203
Personnes en soins
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
3,513
Personnes guéries
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
189
Personnes mortes
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
publicité

Vodacom Congo condamne les attaques xénophobes contre les citoyens congolais en Afrique du Sud

Dans un communiqué en date du 05 septembre, Vodacom congo condamne les attaques xénophobes subies par les citoyens congolais en Afrique du Sud.

« Vodacom Congo condamne vigoureusement les attaques perpétrées ces derniers jours contre nos concitoyens congolais basés en Afrique du Sud, » peut on lire dans ce communiqué du département Coporate Affairs de cette entreprise de Télécom.

« Etant une entreprise respectueuse et promotrice des droits humains, Vodacom dénonce toutes formes de violence, principalement, celles contre les ressortissants étrangers résidant en Afrique du Sud. Ces violences compromettent la coopération économique sur le continent et porte atteinte à l’unité ainsi qu’à la solidarité entre les États africains, » ajoute le communiqué.

Et de poursuivre: « A toutes les familles congolaises victimes de tels actes, Vodacom Congo compatit de tout cœur à leur douleur. Nous invitons également tous les pays africains à protéger les droits de l’homme en luttant contre toute forme de xénophobie et d’escalade de représailles afin de prévenir les crises touchant les droits des citoyens partout en Afrique. »

Le communiqué rappelle que Vodacom Congo soutien le 16ème Objectif de Développement Durable qui vise la paix ainsi que le respect des droits humains pour un monde meilleur.

Plusieurs shops de cette entreprise fillliale du groupe sud africain vodacom ont été attaqué par des manifestants ce jeudi 05 septembre pour dénoncer les attaques xénophobes contre les citoyens congolais en Afrique du Sud.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...