Ce vendredi 06 septembre 2019, les manifestants en colère ont incendié et saccagé un shop Vodacom Congo situé à place commerciale dans la commune de Limete.

Les manifestants venus des plusieurs coins de la ville se sont donnés rendez vous devant ce batiment qui abrite un shop de cette entreprise, succursale de l’entreprise des Télécoms sud africaine Vodacom.

Arborant des calicots et des banderoles contre la xénophobie, ils ont mis le feu dans le bâtiment sous l’impuissance de la police dont un sous commissariat se situe à quelques mètres du bâtiment.

Ils ont aussi incendié les tables des changeurs de monnaie et de cabines téléphonique qui se trouvent à la devanture de ce shop.

Heureusement, le feu n’a pas brûlé tout l’immeuble et on ne deplore aucune victime humaine hormis les dégâts matériels.

Le calme est revenu après quelques heures suite à l’intervention des forces de l’ordre venus en renfort du commissariat de Limete.

Plusieurs manifestations ont eu lieu dans d’autres parties de la ville dont l’ambassade de l’Afrique du Sud dans la commune de la Gombe et devant le supermarché Shoprite dans la commune de Kintambo.

Il s’agit des événements organisés sur appel des plusieurs mouvements associatifs pour dénoncer les attaques xénophobes dont sont victimes les citoyens congolais établis en Afrique du Sud.

Des attaques xénophobes en Afrique du Sud que le président de la République Félix Tshisekedi a dénoncé au cours de son allocution à la 5e édition du forum économique Makutano.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *