Le programme de gouvernance qui va conduire le premier gouvernement du temps Tshisekedi est connu depuis le passage du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et son équipe de 66 membres à la chambre basse du parlement mardi 3 septembre.

“Sous l’impulsion de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, sur base du programme convenu entre le Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement, mon Gouvernement a l’ambition de faire de la République Démocratique du Congo un vaste chantier articulé autour des quinze piliers-clés ci-après :

  • Premier pilier : Pacification du pays et promotion de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité nationale
  • Deuxième pilier : Renforcement de l’autorité de l’État, promotion de l’État de droit et de la démocratie
  • Troisième pilier : Redynamisation de notre diplomatie et réhabilitation de son image de marque
  • Quatrième pilier : Lutte contre la corruption et les crimes économiques
  • Cinquième pilier : Amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’État
  • Sixième pilier : Amélioration du climat des affaires et promotion de l’entrepreneuriat et de la classe moyenne
  • Septième pilier : Diversification de l’économie et création des conditions d’une croissance inclusive
  • Huitième pilier : Modernisation des infrastructures de base et aménagement du territoire national
  • Neuvième pilier : Promotion et développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication
  • Dixième pilier : Lutte contre le changement climatique et création des conditions d’un développement durable
  • Onzième pilier : Amélioration des conditions sociales avec comme principaux axes : l’éducation comme clé du changement et principal ascenseur social et l’accès aux soins de santé pour , ainsi que l’assurance d’une couverture de santé universelle
  • Douzième pilier : Développement du secteur de l’eau et de l’électricité
  • Treizième pilier : Lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale
  • Quatorzième pilier : Autonomisation de la femme et promotion de la jeunesse
  • Quinzième pilier : Promotion de la Culture, des Arts, des Sports et des Centres des loisirs”, a énuméré le premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *