Alors qu’elle tentait de traverser incognito la frontière congolaise via le beach Ngobila de Kinshasa, l’ancienne assistante du Gouverneur Atou Matubuana impliquée dans le scandal sexuel qui agite la province du Kongo-central, a été arrêté par les agents de la DGM ce mercredi 04 septembre.

L’intéressé elle-même nie une tentavive de fuite mais clame qu’elle serait en déplacement pour une visite familiale dans l’autre rive du fleuve congo.

Interpellée pendant quelques heures dans les locaux de la DGM et relâchée plus tard. La DGM lui a signifiée qu’elle est frappée d’interdiction de sortie du territoire en attendant la fin de l’enquête sur le présumé viol au cabinet du gouverneur du Kongo Central dont elle serait victime de la part du vice gouverneur Justin Luamba.

Pendant ce temps, Scandale sexuel au Kongo central : le gouverneur et son adjoint suspendus pour raison d’enquête par le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur a.i Basile Olongo.

Dans une correspondance adressée aux deux responsables depuis le 03 septembre, Basile Oblongo les a convoqués à Kinshasa pour qu’ils soient entendus à ce sujet, avant d’annoncer leur suspension.

L’Assemblée provinciale du Kongo central a diligenté une enquête parlementaire sur ce sujet. Elle a déjà audité le Gouverneur, son vice gouverneur, madame Mimi Muyita et bien d’autres personnalités dont le PGR.

Thierry Mfundu