28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

Au coeur de la Présidence en RDC, l’affaire de tous les enjeux

- Publicité-

15 millions sur les 100 possibles que l’Etat devait rembourser aux opérateurs pétroliers, auraient disparu. C’est en tout cas ce que stipule le rapport d’une mission d’enquête qui a notamment fuité sur les réseaux sociaux.

Tout commence en juillet dernier, une première mission de contrôle est effectuée par l’Inspection générale des finances sur le paiement des pertes et manques à gagner des sociétés pétrolières. Dans son rapport final, dont une copie a notamment fuité sur les réseaux sociaux, la mission met en cause plusieurs personnalités pour mauvaise gestion de fonds publics, dont Vital Kamerhe.

Elle renseigne par ailleurs une perte d’environ 15 millions USD de bonus de l’Etat, au terme d’une opération de remboursement de la créance de 100 millions USD, par le trésor public aux sociétés pétrolières. Cela pour compenser le manque à gagner des sociétés pétrolières réclamés résultant du gel des prix des produits pétroliers par le Gouvernement entre 2017 à juillet 2019.

Kamerhe pointé du doigt

En date du 10 mai 2019, le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat [Vital Kamerhe] avait, par sa lettre 0957/05/2019, demandé au Directeur général de la Rawbank de virer le montant de la décot dans le compte… au lieu du compte utilisé habituellement“, renseigne le rapport. Selon la RFI, cet argent a été retiré dans les deux semaines qui suivent, en plusieurs fois, citant des relevés bancaires.

Parallèlement, dans un courrier qui circule sur les réseaux sociaux, le chef de l’Agence nationale de renseignements (ANR) demande un audit de tout l’argent dépensé par les différents ministères depuis l’investiture de Félix Tshisekedi en janvier dernier. En début de semaine, une lettre fait surface sur les réseaux. Elle est attribuée à Vital Kamerhe.

Montrer l’exemple

« Monsieur le président de la république, Chef de l’Etat et moi-même, n’avons aucunement autorisé une quelconque mission de contrôle. L’Inspection Générale des finances étant placée sous l’autorité de la Présidence de la république, il est ainsi clair que cette fameuse mission est nulle et de nul effet. L’Inspection générale des finances, qui me lit en copie, est enjoint d’arrêter, dès réception de la présente, cette mission », affirmerait le Direcab Kamerhe.

Mais des proches de Kamerhe démentent cette lettre qu’ils fustigent. Elle ferait partie d’une campagne de dénigrement. Toutefois, au même moment, des Inspecteurs de l’IGF sensés enquêter sur ce dossier sont inquiétés. Samedi à Kinshasa, deux d’entre eux sont arrêtés et interrogés par la Police.

Victor Batubenga , inspecteur général des finances, accuse même un le conseiller spécial du chef de l’État en matière de Sécurité de l’avoir menancé. « Il semble que je sois en train de déranger des gens avec ce contrôle », s’inquiète-t-il sur les ondes de la RFI. Mais il affirme tenir, annonçant se tourner désormais vers le président Tshiseked.

Car entre-temps, le président est en voyage au Japon. Il n’a regagné Kinshasa que ce dimanche matin. Sa réaction est attendue au tournant d’autant plus que depuis le début de son mandat, il a fait de la lutte contre la corruption, son cheval de bataille. Par ailleurs, l’homme accusé ici, Vital Kamerhe, n’est autre que son bras droit et allié politique de première heure. Depuis novembre 2017, les deux forment la coalition du “Cap pour le Changement”, qui a remporté haut la main la présidentielle du 30 décembre.

- Publicité -

4 Commentaires

  1. J’ai lu le rapport qui circule sur les réseaux sociaux à la page 8 on dit que l’argent a été deposé sur le compte du comité de suivi du programme d’urgence du président de la République. Dans votre article vous y mettez des … pourquoi? L’argent n’a pas été viré sur un compte privé. Soyez véridique, presse nauséabonde

  2. Manifestement il y a eu détournement.
    Les communications contradictoires de la Président en font foi.
    Puisque l’injoction de mettre fin à l’enquête initiée par l’Inpsectorat des Finances, attendons doncs le retour du Président de la République et sa réaction à ce sujet. Cela nous dira beaucoup de choses.

  3. La présidence est le refuge et abri de plusieurs corrompus et médiocres. Il ne faut donc pas s’attendre à un miracle. Fatshi ne fera rien du tout car on allié le CAMÉLÉON est la pièce maîtresse de cette fameuse alternaalternance Pacifique négocié avec l’ayatollah criminel de KINGAKATI ! Rien de neuf sous le soleil donc!!!

  4. Au congo il n’y aura pas de président comme Kabila.

    Tshisekedi fils n’apportera rien au congo et son temps de présidence artificielle est très court. Il est par circonstance. Et il partira de lui-même sans laisser des traces. Pour me croire, regarder comment il voyage. Il ne gère rien en tant que pseudo président. Il fuit la gestion du pays à travers des voyages incompréhensibles. Jamais un président n’a voyagé autant en 8 mois de son mandat Ses partisans de L’URSS l’adulte dans le vide. On ne voit rien de spécial que des voyages qu’il effectue en dépensant inutilement l’argent de l’état qu’on peut payer même les fonctionnaires ou construire des nouvelles écoles. On espère par la grâce de DIEU notre Père que Kabila qui a le souci de construire la RD CONGO reviendra un jour au pouvoir. Que cela ne plaise au paritsants de chao, Kabila reviendra. C’est ma conviction.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join