Dans la nuit du 28 au 29 août 2019, la police nationale congolaise (PNC) appuyée par des militaires des FARDC a mené une opération de bouclage et de récupération des armes blanches aux quartiers Matadi Mayo et Matadi Kibala dans la commune de Mont-Ngafula en proie à l’insécurité et à la criminalité.

Selon un bilan établi par le commissariat provincial de la police, plus de 40 présumés criminels ont été interpellés. La police a aussi récupéré des armes blanches.

«Plusieurs groupes des criminels ont été arrêtés au cours de cette opération. Nous les avons présenté à la presse. Comparé à d’autres mois, la criminalité est en baisse dans ce coin du pays. Nous avons arrêté quand même un criminel recherché, la cible a été atteinte, le reste ce sont des délinquants, des gens suspects. Ce sont des coupeurs de route venus de Kasangulu (Kongo Central), nous avons déjà démantelé quelques réseaux. Nous allons continuer avec le bouclage et la patrouille pédestre et motorisée pour que l’accalmie soit totale et que la sécurité revienne », a déclaré à la presse le commissaire provincial de la police, Sylvano Kasongo.

Il sied de noter que la commune de Mont-Ngafula vit sous une ère d’insécurité et de criminalité qui a atteint des pics énormes causées par des hommes armés et des Kulunas.

Trois personnes dont un colonel retraité de l’armée et un douanier ont été étaient tués par des hommes armés au mois de juin dernier. En juillet, trois présumés bandits armés y étaient brûlés vifs par la population.

Plusieurs chauffeurs des trakkers qui empruntent la nationale numéro 1 sont régulièrement attaqués par des coupeurs de route.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. AMOUR DU PROCHAIN
    AMOUR DU PAYS

    NB.:L’Amour, la Volonté, le Partage, la Realité, etc est la solution à ces gernes d’insecurités.
    Nous avons besoins à la vie.
    Je vous aimes tous
    “Victor BMP.”

Comments are closed.