Malgré tout, une province n’est pas représentée au gouvernement de Sylvestre Ilunga : le Nord-Ubangi. Les députés nationaux, élus dans cette province l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue lundi 26 août à Kinshasa, avec une promesse ferme de ne pas prendre part aux séances plénières d’investiture de ce gouvernement.

” Nous exprimons notre regret par rapport au non-respect de la Constitution en ce qui concerne la représentation géopolitique du Gouvernement. Nous constatons avec amertume que la province du Nord-Ubangi ne soit pas représentée dans le gouvernement, tel qu’exigé par le Président de la République et relayé par le Premier ministre comme un des principes fondateurs du choix des membres du gouvernement “, a fait savoir le porte-parole du caucus des députés du Nord-Ubangi, Justin Dede Kodoro.

La conséquence de cette omission ou négligence de leur province, est que les députés nationaux élus d’Ubangi ont décidé de “ ne pas participer à l’investiture des membres de l’exécutif national à la demande générale de la population du Nord-Ubangi, qui se sent écartée de la République“.

La liste des membres du gouvernement de la RDC a été rendue publique lundi 26 août. L’équipe gouvernementale de Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommée par le président Félix Tshisekedi est constituée de 66 membres.

En termes de représentation géographique, le Grand Kasaï a été servi à la hauteur de 25%, le Grand Kivu 22%, le Grand Katanga 15%, le Grand Bandundu 14%, le Grand Équateur 9% Kongo Central 9%, la Province Orientale 6%, détaille e quotidien Forum des As.

Les députés seront convoqués d’ici peu pour voter le programme du premier ministre. En cas de trois quarts de l’approbation des élus nationaux, ce gouvernement sera investi.