Le président Félix Tshisekedi assistera à la deuxième table-ronde nationale sur l’opérationnalisation gratuité de l’éducation de base à Kinshasa. Cette table-ronde est la seconde du genre va se dérouler au Fleuve Congo Hôtel dans la commune de la Gombe à partir de ce jeudi 22 au 24 août 2019.

Lors de la première édition tenue a Lubumbashi en aout 2016, il était question d’examiner les difficultés qui n’avaient pas permis de rendre effective cette gratuité.

Les experts et participants ont énuméré les causes dont la dégradation du cadre macro-économique en 2015, l’insuffisance de la préparation et de l’accompagnement de la mise en œuvre de la politique de la gratuité, le faible niveau de salaire des enseignants et des frais de fonctionnement allouées aux écoles publiques et plusieurs autres facteurs. Mais le plus important était le manque de volonté politique.

Le but de cette seconde édition est d’analyser et évaluer le cadre légal et réglementaire, le financement, etc.

Il sera aussi question de réfléchir sur les conditions d’accueil des élèves, la formation des enseignants, la qualité des apprentissages et la gestion du sous-secteur de l’EPSP, etc.

Au cours de cette édition, des recommandations seront faites aux differents partenaires de l’éducation de base en RDC.

Les résolutions qui seront prises vont être mis en pratique pour cette première année de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC.

Pour ce, il faut dégager un consensus national sur la gratuité de l’éducation de base au cours de cette deuxième édition.

L’effectivité de la gratuité de l’éducation de base, promesse de campagne du chef de l’Etat et obligation constitutionnelle, sera d’application cette rentrée scolaire.

Selon Lisanga Bonganga, ministre intérimaire de l’EPSP, les enseignants de Kinshasa auront leurs indemnités de transport et de logement en plus du réajustement de leurs salaires.

Thierry Mfundu

2 comments

  1. C’est une bonne chose de voir l’enseignement gratuit au congo. Nous félicitons le chef de l’état pour la mise en oeuvre de cette promesse.

Comments are closed.