Ce mardi 20 août, les agents et cadres de l’Office de gestion de fret multimodal, Ogefrem en sigle ont lancé un mouvement de grève sèche. Une grève qui intervient un jour après la déclaration de l’Intersyndicale de s’opposant vertement à ladite réhabilitation.

Ces agents s’insurgent contre la réhabilitation de 9 agents révoqués. Ils ont été accusés d’avoir détourner plus d’un million de dollars USD. Refusant catégoriquement d’occuper leurs bureaux de travail ce mardi matin, ces agents et cadres tenant des branches des palmiers, ont scandé des cris hostiles à cette décision qu’ils qualifient d’injuste et de partiale.

Déterminés à poursuivre cette grève jusqu’à l’obtention de gain de cause, ils ont attaché des banderoles sur la devanture de l’immeuble abritant le siège de cette entreprise où peut lire: “Nous disons non aux ordres manifestement billegaux du PCA et du Vice premier ministre en charge de transport a.i de réintégrer les auteurs de détournements avéré de plus d’un million de dollars“.

Nous ne pouvons pas tolérer cette bêtise. Ces agents ont été révoqués pour avoir détourné une telle somme ne peuvent pas retourner au travail. Surtout lorsque l’on sait qu’ils ont déjà touché à leur décompte finale“, a fustigé un agent en colère.

Pour le Secrétariat général de l’intersyndicale de l’Ogefrem, le Vice ministre de transport et communication a.i Azarias Ruberwa et et le PCA de l’Ogefrem Jemsy Mulengwa ont induit le Directeur du cabinet du Chef de l’Etat en erreur.

Pour des fins trabalistes, ils ne lui ont pas fourni des informations exactes.
Nous disons catégoriquement non. Réhabiliter ces agents viendrait à nuire aux efforts de redressement de l’Ogefrem fournis par l’actuelle équipe dirigeante
“, a-t-il déclaré.

Ces agents et cadres se disent déterminés à poursuivre cette grève jusqu’à l’annulation complète de réhabilitation de ces agents révoqués.

Notons que cette grève déclenchée par les agents et cadres touche toutes les provinces du pays où l’Ogefrem est représenté.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *