jeudi, août 6, 2020
DRC
9,309
Personnes infectées
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
1,046
Personnes en soins
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
8,048
Personnes guéries
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
215
Personnes mortes
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
publicité

Le mouvement de grève des professeurs enclenché à Kinshasa n’est pas suivi à l’Université de Lubumbashi

Le mouvement de grève enclenché à l’Université de Kinshasa, se poursuit sans désemparer. Mais à l’Université de Lubumbashi, le mot d’ordre pour emboîter les pas à l’UNIKIN n’a pas été donné du moins jusque-là.

En effet, c’est à l’issue des Assemblées générales des enseignants  (APUKIN et APUCOM), que les professeurs de l’UNIKIN avaient levé l’option de cesser le travail faute de satisfecit à leurs revendications.

Pour ce qui est de l’Université de Lubumbashi, le professeur Jean-Claude Moke secrétaire général de l’intersyndicale , a fait savoir que les représentants de l’ACASUL (Association du Corps Académique et Scientifique de l’UNILU) se rendrons incessamment à Kinshasa pour joindre leurs voix à celle de leurs collègues de l’UNIKIN, dont les revendications sont communes et de se fixer sur la marche à suivre en province après cette rencontre.

Nous attendons voir si le gouvernement va tenir à ses promesses face a nos réclamations. Tout ne dépend que de son comportement envers les enseignants. Je me rends la semaine prochaine dans la capitale Kinshasa, pour déposer aussi un cahier de charge des revendications de professeurs, corps scientifique et administratif de l’Université de Lubumbashi ”.

Le gouvermement congolais qui se dit déterminé à améliorer la rémunération des professeurs, en se penchant a leur situation, a commencé par crédité les comptes d’établissements de Kinshasa, avant d’aller en province. Ce qui n’enchante pas l’intersyndicale de l’UNILU.

La probabilité de se pencher à la grève est trop grande. Connaissant le gouvernement qui a toujours privilégier les enseignants (professeurs) de Kinshasa et oublier les provinces. C’est qui est inacceptable, et nous n’allons pas tolérer ça ” a indiqué le professeur Jean-claude Moke, tout en promettant de se prononcer sur le mot d’ordre à donner aux professeurs, dans quelques jours.

✍ Adrien Ambanengo | Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...