Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya a choisi une matinée politique pour répondre à ses camarades de l’UDPS Jacquemain Shabani et Victor Wakenda qui l’ont accusé de les avoirs mis à l’écart du partage des postes au prochain gouvernement, ensemble avec le président intérimaire du parti Jean-Marc Kabund.

En effet, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) annonce que samedi 17 août. Son secrétaire sera devant devant les combats à la permanence du parti de la onzième rue dans la commune de Limete à Kinshasa pour les entretenir sur :

  • La clôture des travaux du dialogue entre CACH et FCC ;
  • Le bien-fondé de la coalition CACH-FCC et ; 
  • La mise au point en rapport avec la répartition des quotas ministériels sur la formation du gouvernement 

Une rencontre qui n’est pas choisie au hasard d’autant plus que si entre FCC-CACH la tention est retombée depuis l’épisode Fils Mukolo vs Bérets rouges, c’est au sein de l’UDPS que le torchon brûle entre l’exécutif incarné par Kabund et Kabuya d’une part; et de l’autre, le président de la CEP Jacquemin Shabani et Victor Wakenda, président de la Convention des démocratiques.

Les deux accusent le président a.i et son secrétaire général “illégaux” de monopoliser les avantages liés à la victoire de Félix Tshisekedi à l’élection du 30 décembre 2018, alors que cette victoire a été Jacquemin Shabani a dans une correspondance saisi directement le président de la République alors que Victor Wakenda a pour sa part multiplié des sorties médiatiques