Initialement prévue pour ce jeudi 15 août 2019, la marche de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliées n’a pas eu lieu, suite à l’interdiction de sa tenue par le Maire de Bukavu. Ce dernier a justifié sa décision par le fait que la ville de Bukavu est sousmenace de la Maladie à Virus Ebola et l’insuffisance des éléments de l’ordre pour accompagner cette manifestation.

Dans un mémorandum adressé au chef de l’État et lu à la presse ce même jeudi, la fédération provinciale de ce parti cher à Bahati Lukwebo appelle le président de la république Félix Tshisekedi à arbitrer toute querelle visant à exclure AFDC-A du gouvernement en cours de formation et ce malgré son poids politique.

Dans ce même document, AFDC-A salue “la courageuse décision” du chef de l’Etat, celle de rejeter la première mouture du gouvernement pour n’avoir pas tenu compte de la vision du changement du garant de bon fonctionnement des institutions de la république.

A cet effet, le parti de Lukwebo demande à Félix Tshisekedi de déduire le quota de l’AFDC-A, de celui du Front Commun pour le Congo, FCC, car ayant été négocié avant son autonomisation; poursuit ce mémo.

Notons qu’après son exclusion au sein du FCC, Bahati Lukwebo révendique 5 portefeuilles dont une vice-primature et un ministère d’Etat, dans le prochain gouvernement.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd