Alors que le mari n’avait pas survécu, la femme, elle, l’a vencue, son aussi aussi. Esperance Nabintu et Ebenezer Fataki respectivement la femme et le fils du deuxième cas positif d’Ebola mort à Goma est sorti du centre de traitement Ebola de Goma ce mardi 13 août 2019.

“Je remercie Dieu, j’étais malade d’Ebola et voilà que j’en suis guérie avec mon Fils” a déclarée Espérance en sortant du CTE.

C’est mon mari qui avait contracté en premier la maladie puis nous a contaminé mon fils et moi puisque ne sachant pas que c’était d’Ebola qu’il souffrait. ce n’est qu’après qu’on l’a su. Ebola existe. Il peut vite guérir et vite tuer” a-t-elle martelé devant les autorités de la province, le Docteur Muyembe et son équipe et la foule qui est venue à l’hôpital provincial pour la cause.

Ebenenezer Fatali, âgé d’un an avait été admis au CTE le 31 juillet, un jour plus tard c’etait sa mère, Esperence qui l’avait suivie après avoir fait au moins 200 contacts autours d’eux sont sous surveillance des équipes de la riposte pendant 21 jours.

Ces deux guéris de Goma s’ajoutent aux 19 autres déchargés guéris de Beni qui ont quittés le Centre de traitement Alimale samedi 10 août.

Merveilles Kiro/Politico.cd