Argument contre argument, le coordonnateur de l’Association congolaise pour l’accès à la justice Georges Kapiamba et le président national du Parti travailliste Steve Mbikayi se sont contredits sur le label AFDC-A réclamée par Modeste Bahati Lukwebo, son autorité morale, et revendiquée Néné Nkulu, Steve Mbikayi, et compagnie au FCC.

Pour Georges Kapiamba, Steve Mbikayi et Néné Nkulu s’exposent aux poursuites judiciaires :

Monsieur le député Steve Mbikayi, cessez cette pratique de dédoublement d’un regroupement politique reconnu par le ministère de l’intérieur. Créez carrément un autre. Car ce que vous faites là peut vous faire poursuivre pénalement pour faux en écriture et escroquerie. A bon entendeur, salut“, a écrit Maître Georges Kapiamba sur Twitter samedi 10 août.

La réponse du Berger à la Bergère n’a pas était lente. Pour Steve Mbikayi, ce qu’a dit Georges Kapiamba, c’est tout, sauf être dans la droiture :

Maître, vous avez tapé à côté! Le PT étant membre de l’AFDC-A, nous sommes en droit d’utiliser cette dénomination et ses emblèmes dès lors que nous n’avons jamais été exclus ou démissionné de ce regroupement. Où est le faux en écriture et l’escroquerie? Argumentez et soyez objectif“, a-t-il réagit en réponde au tweet de Georges Kapiamba. 

Une altercation qui intervient en pleines tractations sur la formation du premier gouvernement du quinquennat de Félix Tshisekedi. Modeste Bahati Lukwebo réclame le quota de l’AFDC-A à ce gouvernement alors que le camp de Steve Mbikayi considère que c’est son affaire.

1 comment

  1. Honorable Steve dans moins d’1 ans vous voulez destitué le président fondateur et autorité morale? c’est honteux vraiment pour ce pays. quel avenir cherchez vous pour ce pays?

    Alles y créé le regroupement autre que l’afdc cher honorable.

Comments are closed.