Alors que plusieurs informations font état des turbulences sur la répartition des postes au sein du CACH dans le prochain gouvernement, il ressort des sources crédibles qu’un compromis a été enfin trouvé après des négociations tenues au bureau privé du 2e vice président de l’UDPS au quartier GB dans la commune de la Gombe.

Selon le compromis trouvé, les postes seront repartis comme suit: sur les 23 postes, UDPS aura 10 postes, 6 postes pour UNC et les alliés vont obtenir 7 postes.

Parmi ceux qui ont participé à cette réunion, notons la présence de Mayo Mambeke, secrétaire général de l’UNC, Jean Marc Kabund de l’UDPS, Laurent Batumona en tant que coordonnateur des forces alliés.

Signalons qu’au sein du CACH, 3 grands partis se démarquent: l’UDPS, l’UNC et le Rassemblement des Democrates Tshisekedistes, RDT en sigle. Ce dernier revendique au moins 8 députés provinciaux, 1 sénateur, deux ministres, etc.

Nous nous battons pour qu’au moment du partage au niveau des institutions de la République, le RDT soit suffisamment représenté. Cela est un combat d’équité, de moralité et de bon sens“, avait déclaré Me Sylvain Mutombo, coordonnateur de RDT.

Tous ces 3 partis et regroupements et leurs alliés ont au total 50 députés nationaux.

Thierry Mfundu