La corruption, les massacres de Beni et la lutte contre l’épidémie d’Ebola ont été les 3 points essentiels développés par Martin Fayulu, président de l’ECIDE et membres du praesidium de la coalition Lamuka au cours de son meeting populaire au quartier Camp Luka dans la commune de Ngaliema à Kinshasa ce dimanche 04 août.

Le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, “ECIDE”, a dénoncé la corruption qui gangrène actuellement les institutions de la République Démocratique du Congo et particulièrement la présidence de la république. 

Étienne Tshisekedi avait dit le peuple d’abord mais aujourd’hui c’est devenu l’argent d’abord.
La corruption continue de battre son plein dans le pays. Quand tu prends la personne qui a fait entrer la corruption au pays tu négocies avec lui, est-ce que tu vas combattre la corruption?
“, s’est interrogé Martin Fayulu Madidi sous les ovations du public.

Le candidat malheureux de l’élection présidentielle de 2018 a aussi dénoncé les massacres à répétition dans la partie Est du pays et particulièrement dans le territoire de Beni. “Nos frères et sœurs sont en train de mourir tous les jours à Beni. Nous n’allons jamais accepter ça“, a déclaré Martin Fayulu.

Sur l’épidémie d’Ebola, Martin Fayulu a appelé la population à soutenir le Docteur Muyembe et de tous militer pour l’éradication d’Ebola.

Nous devons soutenir le docteur Muyembe. C’est un expert dans ce domaine, c’est un fils du pays comme nous. Soyons tous derrière lui pour mettre fin au virus Ebola“, a déclaré le président de l’ECIDE.

Pour “combattre ce virus mortel”, Martin Fayulu a appelé la population de camp Luka, de Kinshasa et de la RDC à respecter les règles d’hygiène établies par les autorités pour prévenir des cas de contamination.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *