Coupé depuis le 29 juin dernier, le signal est de la chaîne de télévision RTVS -1 appartenant à l’Ex-premier ministre et membre de la coalition Lamuka Adolphe Muzito, a été établi ce jeudi 01er Août.

Les autorités avaient fermé cette chaîne de télévision à cause des messages qualifiés de haine et outrageants contre les autorités du pays diffusés par l’émission “Spécial Lamuka”.

Lors de son point de presse tenu à Bunia le 02 juillet dernier, le président de la République, Félix Tshisekedi, avait déclaré que la RTVS-1 s’était livré à des messages de haine selon les informations à sa disposition.

“Je n’ai pas pris cette décision. Lorsqu’on m’a informé de RTVS1, on m’a dit que cette chaîne s’est illustrée dans les appels à la haine. Je ne peux pas confirmer. Lorsque je serai à Kinshasa je vais suivre.
On m’a dit que la justice sera saisie. A mon avis, c’est l’Etat qui fonctionne
,” avait-il dit à la presse.

Notons que les agents de la RTVS-1 les agents de la RTVS1 étaient descendus sur le boulevard du 30 juin, rejoints par les confrères d’autres médias pour dénoncer cette coupure de signal et réclamer son rétablissement. “RTVS1 n’est pas Lamuka”, ” oui à la liberté de presse” ou encore, “la presse véritable quatrième pouvoir”, avaient ils dénoncé.

Plusieurs ONG de défense de droit de l’homme et de la liberté de presse dont la Voix de sans voix, Journaliste en danger, etc. ont appelé à la réouverture du signal de la RTVS-1 dans un bref délai.

Pour sa part, l’autorité de régulation des médias en RDC, le CSAC, a aussi déclaré ne pas connaître l’origine de cette interruption de signal.

Son président Tito Ndombi a demandé aux “anonymes” a son origine, de recourir au cadre légal pour ce faire.

Thierry Mfundu