L’atelier de validation du plan national du numérique en RDC se tiendra prochainement à Kinshasa du 03 au 05 septembre 2019 au Pullman Grand Hôtel de Kinshasa.
L’annonce de cet atelier a été faite ce vendredi 02 août au cabinet du conseiller spécial du chef de l’Etat en charge du numérique dans la commune de la Gombe.

Selon Dominique Mugisha, conseiller spécial du chef de l’Etat en charge du numérique, cet atelier a pour but de combler l’énorme déficit en matière du numérique que connaît la RDC qui est caractérisé par des disparités criantes entre les villes et les campagnes, entre les grandes villes et les moyennes ou petites, à la base de graves déséquilibres entre les différentes couches de la population.

Face à ce déficit, “l’élaboration d’une stratégie du numérique c’est imposée comme un choix existentiel afin d’impulser de manière définitive la croissance et le développement tant attendus par nos populations,” indique Dominique Mugisha.

Et d’ajouter: ” Raison pour laquelle, afin de booster la mise en oeuvre de cette stratégie, le Président de la République a nommé un conseiller spécial en charge du numérique, dont la mission est de mobiliser tous les acteurs et toutes les ressources disponibles pour booster significativement le développement du secteur du numérique. Il s’agit des institutions publiques, des corporations professionnelles, des ong, des universités, ainsi que de tous les acteurs du secteur privé intéressés.”

C’est dans ce cadre que le plan numérique national a été mis en place pour assurer la dynamique collective et inclusive. Ce plan servira donc de cadre de référence pour les interventions des partenaires de la coopération bilatérale et multilatérale, les ong et associations.

Cet atelier se justifie donc pour favoriser la convergence d’orientation stratégiques et de planification vers des axes stratégiques cohérents et complètementaires; promouvoir une articulation étroite entre le programme national de développement de la RDC et de l’économie numérique et enfin, concilier et harmoniser les différents documents sectorielles, de stratégies organisationnelles ou de planification existants comme fondement d’un nouveau cadre de référence unique.

Plusieurs objectifs seront atteints par ce plan national du numérique qui couvre jusqu’à l’horizon 2023 selon la vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. Il y a notamment la modernisation de l’administration publique et la mutualisation des ressources et les infrastructures pour la réalisation des gains significatifs, permettre l’interaction entre les citoyens et les entreprises; faire du numérique un vecteur de développement économique et humain, etc.

Pour former l’ossature du plan national du numérique, quatre piliers stratégiques ont été identifiés. Il s’agit entre autres:

  • les infrastructures,
  • la production et l’hébergement du contenu,
  • les usages applicatifs,
  • la gouvernance et la régulation.

Une équipe du cadre de concertation sera dépêchée dans les provinces pour entre en contact avec les équipes locales pour des propositions liées aux réalités de chaque province.

Thierry Mfundu

3 comments

  1. Salut ! Je voudrais participer à ce Atelier pour le compte de l’ASBL CIC (Communauté des Internautes du Congo) dont je suis le Président.
    A toutes fins utiles, je suis Economiste Informaticien
    Expert Anticybercriminel.

Comments are closed.