Joseph Trésor Agano Lemba , Directeur gérant de la firme “African Distribution Station ” basée à Kinshasa, a adressé au procureur général près de la Cour de cassation de Kinshasa/Gombe, une correspondance ce 30 juillet 2019, pour demander la d’être fixée sur la procédure qui devra conduire sa plainte déposée le 30 janvier 2019 et réactivée le 16 juillet 2019 contre le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, qui l’aurait escroqué du ciment.

Le plaignant demande au procurer de le “ fixer sur la procédure dans un bref délai car la république démocratique du congo est un pays de droit”, souligne la correspondance référencée 209 ADS. KIN241. 07. 2019 Doc numéro: DG-JETA-RDC-00199, parvenue à la rédaction de politico.cd.

Dans sa démarche, Joseph Trésor Agolano accuse le président du groupe parlementaire AFDC et alliés, dont l’histoire remonterait l’époque où il était encore ministre de l’économie de l’ère Bruno Tshibala en 2016, “d’extorsion de plus de 26 mille 500 tonnes des ciments gris, abus de confiance, séquestration et faux et usage de faux”.

Par la voie de la justice congolaise, l’intéressé veut trouver réparation à hauteur des préjudices subit de la part du sénateur.

Je tiens à vous informer dans un futur proche de ma présence à Kinshasa, pour ma confrontation avec Monsieur Bahati Lukwebo”, conclut la lettre

✍ Adrien Ambanengo | Politico.cd

1 comment

  1. Des problèmes de ce genre ne surgissent qu’après avoir dit non au camp de l’ancien président. Cela peut nous amener à dire ce camp regroupe des ” problématiques ”.

Comments are closed.