25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Alexis Ntambwe: “il n’y a aucune raison pour que nous puissions tenter quoique ce soit contre le Président de la République”

Dans une interview accordée le mercredi 31 juillet à la Radio France Internationale, Alexis Ntambwe, nouveau président du Sénat, a affirmé qu’il était élu “pour veiller à la stabilité des institutions.” Pour lui, il n’a pas accédé à la tête du Sénat pour tenter quoique ce soit contre Félix Tshisekedi, président de la RRDC, mais plutôt pour être le gardien de la constitution.

Je n’accèdes pas à cette responsabilité de deuxième personnalité de la République dans l’espoir d’occuper le poste du président de la République pendant 4 mois maximum ce qui est prévu par la constitution. Il n’y a aucune raison pour que nous puissions tenter quoique ce soit contre le président de la République. Je serai dans ma position du gardien de la constitution“, a t-il rassuré.

Le nouveau président du Sénat promet de gérer la Chambre Haute sans tenir compte des familles politiques, de moderniser complètement l’institution, d’informatiser tout le système de gestion.

En ce qui concerne l’affaire des tirs des missiles dont il est accusé, Alexis Ntambwe déclare que ce dossier est monté par les hommes politiques pour “le déstabiliser.” Et il a en outre notifié qu’à l’époque il était porte-parole du mouvement, il ne pouvait qu’annoncer ce qui était arrivé mais il n’avait pas le pouvoir de décider d’abattre l’avion.

S’agissant de l’échec d’Evariste Boshab, candidat de la coalition de Kabila battu à l’élection du 1er vice-président du Sénat par l’ancien Premier ministre Samy Badibanga, Alexis Thambwe affirme que “c’est une surprise désagréable” pour leur famille politique, annonçant “une évaluation pour savoir ce qui s’était passé.”

Lire aussi  SOS MIBA: le comité de gestion cherche désespérément 20 millions de dollars pour son redressement

Parlant de la révision constitutionnelle, le président de la Chambre Haute fait savoir que cela ne va dépendre de lui mais de la société civile, des représentants du peuple car “tout étant président, il va écouter, diriger le débat. Et s’il y a une décision, cette dernière sortira du débat.”

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...
Lire aussi  Goma, la troisième plus grande ville de la RDC s'apprête à parer à d'éventuels cas possibles d'Ebola [OMS]

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join