l'info en continu

Deux commandants du groupe rebelle Yakotumba arrêtés par les FARDC à Fizi

- Publicité-

L’armée congolaise annonce avoir arrêté deux commandants du groupe rebelle Yakotumba ce samedi 27 juillet au niveau de Sebele dans la partie Nord-Est de la ville de baraka dans le territoire de Fizi dans la Province du Sud-Kivu.

Selon la radio locale Maendeleo qui rapporte l’information, il s’agit du commandant Mbilizi Muzaliwa, chargé de la mobilisation et propagande ou G5 et Ndume Abeli, commandant en charge des opérations, deux hommes proches collaborateurs de seigneur de guerre William Yakotumba.

- Publicité-

Lors de leur arrestation, ils étaient accompagnés de trois escortes qui sont aussi aux arrêts selon le porte-parole du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu le Capitaine Dieudonné Kasereka. « Ces deux commandants provenaient de la forêt de Balala Nord. Ils ont été arrêtés après s’être infiltrés au sein de la population au niveau de Sebele avec pour objectif de rendre visite à leurs membres de leurs familles qui vivent dans cette localité, » déclare le capitaine Dieudonné Kasereka.

Toujours selon le capitaine Kasereka, en attendant la décision de la hiérarchie militaire, ils ont été entendus par les services spécialisés du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu.

Leur arrestation coïncide avec les opérations lancées par les les FARDC pour retrouver un groupe des miliciens qui ont enlevé les agents de BANRO parmi lesquels un Zimbabwéen et un Sud-Africain.

Trois personnes proches du chef rebelle Shehe Assani ont aussi appréhendés le même samedi 27 juillet 2019 par les éléments des FARDC. Ces personnes sont soupçonnées de faire partie du groupe qui a planifié l’attaque ayant conduit à l’enlèvement des quatre agents de la société BANRO dans la soirée de vendredi 26 juillet 2019 entre Salamabila et Kitindi dans la province du Maniema.

Selon le porte-parole de l’armée dans cette partie de la province du Sud-Kivu, les 3 suspects sont très proches du mouvement mai mai Malaika dirigé par le chef rebelle Shehe Assani.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka rassure que, pour le moment, les enquêtes continuent et les recherches sont en cours pour retrouver les experts de Banro. Les Forces Armées République Démocratique du Congo FARDC sollicitent la collaboration de la population pour réussir toutes les opérations en cours dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU