Les journalistes de la ville de Beni réunis ausein de l’union de la presse du Congo (UNPC/Beni) ont organisé une marche de soutien à la riposte contre la maladie à virus Ebola ce jeudi 25 juillet à Beni. Ces joirnalistes qui se se disent très consternés par le nombre de cumul des cas de personnes atteintes par cette épidémie et des morts depuis l’existance de ce virus au Nord-Kivu et en Ituri renouvellent leur ferme engagement de combattre Ebola dans leur region.

Ces chevaliers de la plume ont dans une déclaration, formulé plusieurs recommandations aux autorités et à la coordination de la riposte notamment la réglementation urgente du secteur de transport en commun pour réduire les risques de contacts, l’accentuation des mesures coercitives contre ceux qui font la resistance contre les équipes de riposte, des sanctions à l’endroit des responsables des structures sanitaires qui ne collaborent pas avec la coordination de la riposte en référant les malades d’Ebola.

Ces journalistes ont demandé à la sous-coordination de la riposte de revoir le système d’embauche des acteurs locaux et expatriés engagés dans la lutte.

“Les chargés de recrutements doivent miser sur le professionnelisme que sur le clientelisme afin d’eviter le tatonnement lors des interventions” recommandent-ilsIls. Ils exigent la reduction de luxe en reduisant le nombre de vehicules loués pour les agents en vue de multiplier les ambulances dans le soucis de faciliter l’évacuation des cas suspects et de malades vers les centres de transit et les centres de traitement d’Ebola.

Le maire de la ville de Beni, Bwanakawa Masumbuko Nyonyi qui a reçu la déclaration s’est dit très satisfait de voir l’engagement des journalistes et leur a fait savoir que que la presse porte un des plus grand espoir dans la sensibilisation de la population.

Merveilles Kiro| POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *