L’heure de vérité approche. La plénière de ce vendredi 19 juillet au Sénat a débouché sur l’adoption du calendrier des élections à différents postes du bureau définitif de la chambre haute.

Les candidats ont 48 heures pour déposer leurs dossiers de candidature et cela du 20 au 21 juillet. Le 23 juillet interviendra l’examen des candidatures et l’affichage des noms des candidats retenus.

Par ailleurs, les candidats auront 48 autres heures pour battre campagne auprès des élus des élus, c’est-à-dire du 24 au 25 du mois en cours.

Le duel à la présidence de la chambre haute entre Modeste Bahati Lukwebo et Alexis Thambwe Mwamba pointe à l’horizon. Avant d’en imaginer le vainqueur, l’incertitude quant à la validation de la candidature de l’autorité morale du regroupement politique AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo règne.

Dans une de ses conférences de presse, il a laissé entendre que le labot du Front Commun pour le Congo qui l’a exclu pour avoir refuser derrière la candidature de Thambwe Mwamba, fonctionne à plein régime pour obtenir le rejet de sa candidature.