La session speciale des épreuves préliminaires de l’Examen d’Etat 2019 ont été lancées ce lundi 15 juillet dans les sous-divisions de Beni et Oïcha.

Ils sont au total 9 785 dont 3804 de la sous-division de Beni et 5 938 finalistes d’Oïcha qui n’avaient pas passés leurs examens au même moment que les candidats finalistes des autres provinces de la RDC pour avoir débuté l’année scolaire avec retard suite à l’insecurité et la situation sanitaire qui prévalaient dans cette zone.

le maire de la ville, Nyonyi Bwanakawa qui a procédé au lancement officiel de ces épreuves a remercié le gouvernement congolais pour avoir accepté que ces sous-divisions beneficient d’une session speciale.

“Il m’importe de remercier le gouvernement de la RDC pour avoir accepté que la sous-division de Beni ainsi que la sous-division d’Oicha beneficie d’une session speciale” a déclaré le maire de Beni.

Notons que la première journée a été consacrée à la dissertation pendant que les deux prochaines sont réservés à l’orale et la pratique.

Merveilles Kiro/Politico.cd