Décidément rien ne va entre Bahati Lukwebo, président de AFDC-A suspendu du FCC et Steve Mbikayi, président du Parti travailliste, dissident de AFDC-A. Après la réplique de Steve Mbikayi qui a accusé Bahati Lukwebo d’avoir détourné des millions de dollars du FCC des cautions et frais de campagne.
“,” avait dit sans ambage le député national Steve Mbikayi en reaction aux propos de Bahati Lukwebo, president de AFDC-A.

L’AFDC-A a mis sur la place public un reçu de 5000$ perçu par Steve Mbikayi en tant que candidat député national de la circonscription de Mont Amba pour le compte de la plateforme politique AFDC-A. Un reçu signé par l’intéressé en date du 22 novembre 2018, soit un mois avant les élections législatives nationales.

Bahati Lukwebo avait déclaré plus tôt sur Top Congo FM que tous les candidats avec l’étiquette AFDC-A y compris Steve Mbikayi avaient bénéficier de la subvention de Bahati Lukwebo.

En mettant à la place publique ce reçu à quelques jours de l’élection du bureau de la chambre haute, Bahati Lukwebo veut sûrement réitérer sa menace selon laquelle tout député issu de AFDC-A qui fait dissidence doit abandonner son mandat.

« S’il décide de se retirer du regroupement. Il doit en tirer des conséquences, la loi est claire : si vous quittez votre regroupement ou votre parti politique, vous perdez le mandat. Il faut qu’il réfléchisse par deux fois. C’est bien beau d’être entrainé par les autres (…). C’est une trahison et vous connaissez le prix de la trahison. Sachez qu’on sait d’où cela vient », avait il menacé.

Thierry Mfundu

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *