En dehors de la paix et de la securite dans la region, l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo était également un des points essentiels de la quadripartite de Luanda.

Ce vendredi 12 juillet 2019 à Luanda, les présidents Félix Tshisekedi (RDC), João Lourenço (Angola), Yoweri Museveni (Ouganda) et Paul Kagame (Rwanda) ont tous pris la décision de soutenir la lutte contre Ebola, épidémie qui sévit au Nord-Kivu et en Ituri qui a déjà fait plus de 1000 morts dont quelques cas ont été récemment découverts en Ouganda.

« Les chefs d’Etat ont accordé une attention particulière à l’évolution de la situation endémique dans le pays, et ont reconnu ainsi les efforts de la République démocratique du Congo et ses partenaires dans la normalisation de l’épidémie d’Ebola; ont décidé d’appuyer les efforts entrepris par le gouvernement de la RDC et de collaborer dans le cadre du processus de normalisation de l’épidémie d’Ebola », peut on. communiqué final de la quadripartite de Luanda.

Notons que la situation épidémiologique depuis le début de l’épidémie est la suivante: le cumul des cas est de 2.428, dont 2.334 confirmés et 94 probables.
Au total, il y a eu 1.641 décès (1.547 confirmés et 94 probables) et 683 personnes guéries.

• 322 cas suspects en cours d’investigation ;
• 10 nouveaux cas confirmés, dont 8 à Beni, 1 à Vuhovi et 1 à Oicha ;
• 11 nouveaux décès de cas confirmés :
o 5 décès communautaires, dont 3 Beni, 1 à Vuhovi et 1 à Oicha ;
o 6 décès dans les CTE/CT, dont 3 à Beni, 1 à Mabalako, 1 à Butembo et 1 à Katwa ;
• 12 personnes guéries sorties, dont 8 à Mabalako, 2 à Butembo 1 à Beni et 1 à Katwa ;
• Aucun agent de santé ne figure parmi les nouveaux cas confirmés. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 128 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 40 décès.

Thierry Mfundu