Il a choisit Kabila et son candidat président du sénat Alexis Thambwe Mwamba. “Étant donné que le camarade professeur Modeste Bahati Lukwebo s’était engagé formellement à se conformer à la discipline et à la ligne de conduite du FCC en signant la charte de l’Acte d’engagements individuel de cette plateforme politique”, justice le président de l’Alliance des démocrates pour le progrès social, Tharcisse Loseke.

Mais aussi, parce que Modeste Bahati Lukwebo a géré l’AFDC-A avec manque de transparence, manque de transparence justifié par l’opacité sur les fonds de campagne perçus au FCC; la désignation des candidats président ou encore de la candidate rapporteur du sénat ; ainsi que le dépôt des candidats AFDC-A aux postes ministériels du gouvernement en gestation sans consulter les autres membres.

Tharcisse Loseke, ancien de l’UDPS Tshisekedi, a offert un moment ses services au premier ministre sortant Bruno Tshibala, avant de le lâcher alors qu’il était président a.i de l’UDPS aile Tshibala. Il a ensuite rejoint l’AFDC-A de Bahati Lukwebo avec son propre parti ADPS. Et cetre fois-ci, entre Bahati et Kabila, il a choisi Kabila.