Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir, ancien haut fonctionnaire du Fonds monétaire international et membre du présidium de la plateforme politique de Lamuka, ministre honoraire de finance et Président National du parti Congo na Biso(CNB), a dans une correspondance parvenue à la rédaction de POLITICO.CD ce jeudi 11 juillet, remercié le président congolais, Félix Tshisekedi, après sa nomination comme admnistrateur de la Banque Africaine de Développement.

“J’ai répondu favorablement à l’appel et souhaite dire ma gratitude au Président de la République qui, par cet acte d’ouverture, réaffirme sa volonté de privilégier l’intérêt supérieur de l’Etat et de rassembler les Congolais au-delà des clivages et affrontements politiques si nuisibles à la Nation”, écrit Freddy Matungulu sur ce document portant les insignes de son parti politique.

Freddy Matungulu déclare qu’en tant qu’Admnistrateur de la Banque Africaine de Développement, il aura pour mission de défendre au conseil d’Admnistration de la BAD, les intérêts de la République Démocratique du Congo et des cinq autres pays d’Afrique centrale.

Il a par ailleurs salué le souci qu’a le président de la RDC de la bonne représentation du plus grand pays d’Afrique Sub-Saharienne auprès de cette institution financière continentale.

“Soucieux de s’assurer de la bonne représentation de notre pays auprès de cette grande institution financière, il a plu à Son Excellence, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de me désigner pour assumer le mandat confié à la RDC” précise-t-il.

Concernant sa participation aux activités politiques militantes de la coalition Lamuka, l’ancien allié du candidat Martin Fayulu à la dernière présidentielle indique qu’il va prendre une distance conséquente pour se consacrer en priorité à l’effort collectif attendu de lui à la BAD, pour le bien de la RDC et de l’Afrique.

Notons que ce mandat triennal d’Admnistrateur de la Banque Africaine de Développement pour le Burundi, le Cameroun, la République du Congo(Brazzaville), la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo et le Tchad avait pris fin le 30 juin 2019.

Ce mandat était porté par le Cameroun pendant les trois dernières années. Et au cours de trois prochaines années, c’est la RDC qui exercera ce mandat par l’entremise de Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir.

Il sied de rappeler qu’après le départ d’Antipas Mbusa Nyamwisi au sein de la plateforme politique Lamuka, c’est le tour de Freddy Matungulu, lui qui devrait assumer fin juillet, le poste du coordonnateur de cette formation politique après l’expiration du mandat trimestriel de Moïse Katumbi. Cette plateforme compte désormais quatre têtes d’affiche dont Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu et Moïse Katumbi, qui devraient se décider de qui prendrai la chaise vide laissée par Freddy Matungulu lors d’une réunion qui se tiendra à Lubumbashi dans la dernière semaine du mois de juillet.

Jeancy Ngampuru et Fiston Mahamba |POLITICO.CD