“Auto-exclu” et/ou “suspendu à durée indéterminée” du FCC, l’autorité morale de l’AFDC/A Bahati Lukwebo maintient sa candidature à la présidence du sénat. Une décision du FCC qui l’arrange d’ailleurs, car ce dernier affirme avoir recouvrer son “autonomie”.

Mais dans ses rangs, ses poulains ne répondent pas tous ” à vos ordres mon commandant” au mot d’ordre de défendre la grandeur de son regroupement politique au sein du FCC.

Dans ce duel qui oppose directement Bahati Lukwebo à Alexis Thambwe Mwamba, mais indirectement à Joseph Kabila, Steve Mbikayi, l’ancien ministre de l’enseignement supérieur et président du Parti travailliste, réaffirme sa loyauté. Mais pas envers son autorité morale de l’AFDC-A, Bahati Lukwebo, par contre, envers l’autorité morale de son autorité morale Joseph Kabila.

Loyal dans mes engagements, je reste attaché à l’AFDC-A et au FCC. Après sa suspension, l’honorable Bahati a dit reprendre son autonomie. La boussole ne m’ayant pas indiqué où il va, j’ai décidé de rester dans AFDC-A, dans FCC et au Raïs, en attendant qu’il reviennent“, a-t-il déclaré.